Comment aider mon enfant ? Kinésiologie à Nancy

En quoi la kinésiologie peut aider mon enfant ?

« J’ai tout essayé ! Il ne mange pas, il ne dort pas, il a mal au ventre en allant à l’école, il fait pipi au lit, il manque de confiance en lui, il est agressif,… Qu’est-ce-que je peux faire pour aider mon enfant ? ». Quel parent ne s’est pas posé cette question. 

aider mon enfant grâce à la kinésiologie

Vous vous sentez démuni face au mal-être de votre enfant ?

Si un enfant ne va pas bien, c’est que quelque-chose le dérange …

La kinésiologie améliore le bien-être et la santé de vos enfants :

La kinésiologie est une technique de libération des émotions qui s’applique particulièrement bien à ce jeune public. Elle libère les stress émotionnels depuis la conception de l’enfant. Elle agit de façon douce et naturelle et surtout, elle n’est pas intrusive car l’enfant n’est pas obligé de verbaliser pour pouvoir faire une séance (cela est aussi vrai pour l’adulte). 

Il n’y a pas d’âge minimum pour faire une séance de kinésiologie. Même les nourrissons peuvent consulter.

En pratique, le test musculaire peut être effectué sur un enfant à partir de 5/6 ans environ et lorsque cela n’est pas possible (enfant de moins de 5 ans, enfant qui bouge beaucoup, enfant réservé, …), le travail en transfert avec l’adulte qui l’accompagne est privilégié. C’est-à-dire que je vais identifier les stress et les blocages de l’enfant, sur l’accompagnant, via le test musculaire, et toujours en présence de l’enfant ou du bébé. Les corrections kinésiologiques seront, quant à elles, adaptées et faites avec l’enfant.

Il peut avoir plusieurs raisons aux difficultés que rencontre votre enfant :

La plupart du temps, un stress est identifié pendant la vie foetale et/ou à la naissance. Un accouchement réalisé par césarienne a un impact sur l’enfant. Sa venue au monde ne vient pas de lui, quelqu’un a décidé à sa place. Des difficultés pour entreprendre, avoir confiance peuvent émerger.

Le stress de la naissance est un facteur important qu’il ne faut pas négliger. Il s’agit de la 1ère grande étape de sa vie. Elle participe à la construction de la personnalité de votre enfant et de son développement psychique.

Lors de la vie foetale (bébé bien au chaud dans le ventre de sa maman), bébé ressent toutes les émotions vécues par sa maman. Le souvenir de ces émotions est présent, de manière inconsciente, jusqu’à ce qu’il en soit libéré.

Nos enfants sont les révélateurs de ce que nous avons à travailler en nous !

Jusqu’à l’âge de 6 ans, un enfant est intimement lié à l’énergie de sa mère. Ce qui veut dire que si la maman est en souffrance, celle-ci est également ressentie chez l’enfant : « Je souffre parce-que tu souffres ». Il est alors conseillé pour le parent concerné de consulter en parallèle un kinésiologue pour se libérer de sa souffrance et par là-même celle de son enfant.

Pour quelles raisons puis-je consulter un kinésiologue ?

Les motifs de consultation sont nombreux !

Voici les motifs que je rencontre le plus en séances :

  • Les troubles anxieux
  • Les troubles du sommeil (endormissement, terreur nocturne)
  • La gestion des émotions (agressivité, colère, tristesse, peur(s))
  • La peur de la séparation
  • Les difficultés d’apprentissage (lecture, écriture, compréhension, concentration, …)
  • La confiance en soi
  • L’énurésie « Le pipi au lit »

Plus l’enfant est pris en charge tôt, moins il va accumuler de stress et blessures émotionnels et plus sa santé physique et mentale sera privilégiée.

Selon la problématique, l’accompagnement par d’autres professionnels (orthophoniste, psychomotricien, ostéopathe, …) peut être bénéfique pour venir à bout des difficultés rencontrées par l’enfant.

Je vous aide à trouver du sens face aux difficultés que rencontre votre enfant. Une fois les facteurs de stress identifiés et les corrections effectuées, votre enfant pourra retrouver sa sérénité, sa joie de vivre, toutes ses capacités.

Par conséquent, son comportement et son bien-être seront ainsi améliorés.

Combien de séance(s) sont nécessaires ?

Cela dépend des difficultés et du vécu de l’enfant. Parfois, une seule séance suffit. En moyenne, 1 à 3 séances, espacées de 3 à 4 semaines, sont nécessaires.

Les enfants sont très réceptifs à la kinésiologie, ils sont dénués de barrières, de filtres, de préjugés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *